Un québécois accusé de terrorisme – Ismaël Habib 28 ans

Montréal, le 11 mars 2016 – L’Équipe intégrée sur la sécurité nationale (EISN) de Montréal annonce aujourd’hui le dépôt d’une accusation en vertu de l’article 83.181 du Code criminel du Canada contre Ismaël Habib, un résident de Gatineau âgé de 28 ans. On lui reproche d’avoir tenté de quitter le Canada pour participer à une activité d’un groupe terroriste.

Ismaël Habib, qui est actuellement détenu, comparaîtra aujourd’hui au palais de justice de Montréal. Il est également accusé d’avoir fait une fausse déclaration en vue d’obtenir un passeport. Ceci constitue une infraction en vertu de l’article 57 (2) du Code criminel du Canada.

« Cette affaire est un exemple concret de la détermination de la GRC et de ses partenaires à enquêter sur les personnes qui menacent la sécurité nationale du Canada et à les traduire en justice. Dans ce genre d’enquête, nous ne ménageons aucun effort pour recueillir les preuves nécessaires pour pouvoir porter des accusations criminelles », a déclaré le commissaire adjoint James Malizia, officier responsable des Opérations de la police fédérale de la GRC.

Cette importante accusation en vertu de l’article 83.181 du Code criminel est le fruit d’une étroite collaboration au sein de la Structure de gestion policière contre le terrorisme, composée de la Gendarmerie royale du Canada, de la Sûreté du Québec, du Service de police de la Ville de Montréal et des services de police municipaux du Québec.

Cette structure, mise en place en 2003, permet aux agences concernées de travailler de façon très étroite et concertée afin d’assurer la sécurité du public. Dans le cas présent, le Service de police de la Ville de Gatineau a offert son soutien dans l’enquête.

Appel au public

La Gendarmerie royale du Canada encourage les citoyens à rester vigilants et à signaler toute information sur le terrorisme ou sur des activités suspectes connexes au Réseau info-sécurité nationale (1-800-420-5805) ou au service de police de leur communauté.

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada