Rob Ford l’ancien maire de Toronto meurt d’un cancer à 46 ans

Rob Ford l’ancien maire de Toronto meurt d’un cancer à 46 ans. Cet homme aura marqué le pays avec ses déboires avec la justice pour sa consommation de drogue mais aussi, pour son franc parlé et sa détermination.

À trois reprises à partir de 2000, il est élu conseiller municipal de la circonscription électorale Etobicoke-Nord.

Durant sa campagne électorale pour le poste de maire, il affronte les candidats Joe Pantalone et George Smitherman. Les 383 501 votes en sa faveur lui permettent de remporter une victoire avec 47,11 % du vote populaire le 25 octobre 2010.

Ses positions en matière de transport urbain et de relations de travail ainsi qu’avec les médias, notamment, en ont fait un personnage critiqué. Se présentant comme le « défenseur des contribuables », il mène une politique de réduction drastique des dépenses publiques, en opposition à la gestion controversée de son prédécesseur à la mairie, le maire de gauche David Miller.

Très proche des milieux conservateurs, il contribue notablement à la victoire de Stephen Harper lors de l’élection fédérale de 2011.

Une décision de la Cour supérieure de l’Ontario le destitue de son poste le 26 novembre 2012, après l’avoir déclaré coupable dans une affaire de conflit d’intérêts.Mais cette décision est renversée par la Cour d’appel le 25 janvier 2013.

Le 2 janvier 2014, il dépose officiellement sa candidature pour les prochaines élections municipales à Toronto, qui doivent avoir lieu le 27 octobre 2014, mais, le 12 septembre suivant, se retire de la course à la suite de la découverte d’un liposarcome, une forme rare de cancer. Son frère, Doug Ford, le remplace et John Tory est finalement élu.

Il meurt le 22 mars 2016.

Source: wikipedia.org

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada