Près du tiers des gens atteints de la Covid-19 au Québec ont moins de 40 ans.

Québec, le 27 juin 2020. Les statistiques à jours du gouvernement Québécois nous apprennent que près de 33% des personnes qui ont été infectées par le Coronavirus sont âgées de moins de 40 ans. Plus du quart sont âgées entre 20 et 39 ans. 

Dans plusieurs endroits de la planète, les scientifiques remarquent qu’un relâchement se fait beaucoup sentir dans la tranche d’âge des 18 -34 ans. Ce comportement pourrait s’expliquer par le fait que que les gouvernements ont mal passé le message auprès de cette population en leur mentionnent que le danger pour eux est minime. Depuis quelques jours, une légère hausse des cas se fait également sentir chez nous.

Voici un tableau provenant du site du MSSS.

La problématique 

Il est vrai que les chances de mortalité chez ce groupe d’âges sont minimes, malgré qu’elles existent. Cependant, avec ce qu’on découvert les scientifiques sur le taux d’infections réel à symptomatique, ils deviennent un énorme danger de part le comportement de certains et semble devenir le vecteur principal d’une 2ieme vague dans plusieurs endroitS dans le monde.
Rappelons que seulement 10% des gens infectés auraient des symptômes apparent de la Covid-19 mais que 100% des personnes est suspect à le transmettre.

Hier, trois états Américains ont interdit de nouveau la vente d’alcool dans les bars, dont celui de la Floride. Dans la ville de Miami, le port du masque est maintenant obligatoire en dehors comme à l’intérieur (lieux publics). Le gouverneur a également lancé un message aux jeunes de respecter la distanciation sociale et d’éviter les regroupements afin de protéger les plus vulnérables de la société.

Dans cette état plus particulièrement, les images en boucle sur les chaînes de télé nous montre des rassemblements de jeunes à la plage qui ne respectent pas les consignes de distanciation sociale.

Besoin de socialiser 

Plusieurs psychologues mentionnent que la nature humaine, en général a un besoin de côtoyer son égale et d’échanger avec lui, particulièrement chez les jeunes. Alors il est normal de constater ce genre de comportement instinctif chez l’humain. Cependant, les gens devront apprendre à se distancier pour une période indéterminée afin de diminuer le risque d’infection et ainsi minimiser le nombre de cas dans la population….  

Les gens ne sont pas insouciants en général, ils comprendront. Aux gouvernements d’agir maintenant avec une campagne agressive s’adressant aux gens concernés. 

 

 

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada