Accident- L’autoroute Robert Bourassa à Québec, le ministère songe t-il à enlever le co-voiturage sur la voies réservées

Le nombre d’accidents automobiles est à la hausse sur Robert-Bourassa depuis le début du projet-pilote des voies réservées.

Le rapport publié vendredi par le ministère des Transports du Québec (MTQ) qui a étudié depuis le début du projet  de nombreuses informations récoltées, dont le nombre d’accidents, le comportement des usagers et le temps de parcours sur les voies réservées.

Le rapport temporaire affirme par ailleurs que deux des objectifs sont atteints : Le taux d’occupation des automobiles a augmenté depuis le début du projet pilote. La proportion de véhicules qui transportaient deux occupants ou plus avant l’ajout du covoiturage, était de 13,5 % lors Du maximum matinal et de 20 % l’après-midi. Elle est maintenant passée à 17 % et à 26 % suite à l’implantation du covoiturage. Les es voies réservées réduisent le temps de transit des usagers de quelques minutes – soit trois le matin et six le soir.

Le MTQ recommande de poursuivre les études pendant plusieurs mois, voire quelques années, puisque ses résultats sont préliminaires.

 

Plus d’accidents sur l’autoroute

Les accidents ont été vérifiés sur un délais de six mois avant l’implantation des voies réservées (premier six moi de 2014), puis pour les sept mois après l’implantation de celle-ci (d’octobre 2014 à avril 2015.)

Pour cette période, au total, le nombre de collisions est passé de 31 à 66. De ce nombre, 16 accidents sont survenus dans la voie réservée, les autres dans les voies régulières. La majorité des accidents ont été des collisions arrière, qui pourraient être causées par l’augmentation du nombre de changements de voies.

Attention toutefois : selon le MTQ, cette augmentation du nombre d’accidents répertoriés pourrait en fait être due à la présence accrue des agents de la Sûreté du Québec sur l’autoroute Robert-Bourassa, qui ont compilé des accidents qui en temps normal auraient fait l’objet de constats à l’amiable.

Source:

 

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada