FRAUDE: ON VOUS DEMANDE DE PAYER EN BITCOIN?

Quebec, le 5 mars 2020. MARS, MOIS DE PRÉVENTION DE LA FRAUDE. Personne n’est à l’abri de la fraude, peu importe son âge, son niveau d’éducation ou son lieu de résidence. Cependant, la plupart des fraudes peuvent être évitées. Il suffit d’être bien informé et vigilant afin de les identifier et de se protéger efficacement.

Fraudes liées aux bitcoins

Il s’agit de stratagèmes utilisés par certains fraudeurs qui tenteront de vous convaincre de payer une dette à l’aide de crypto-monnaie, comme les bitcoins.


Voici un exemple :
– Vous recevez un appel d’une personne prétendant être employée par Revenu Canada (ou autre agence gouvernementale ou service de police) vous informant de la nécessité de rembourser une dette rapidement sous la menace de procédures judiciaires. On vous demande de vous rendre dans un guichet de crypto-monnaie afin de vous en procurer, dans le but de vous faire ensuite payer la dette à laquelle le fraudeur fait référence.

– Ils peuvent également réussir à vous convaincre en utilisant une application affichant un numéro de téléphone réel.
– Ils vous menaceront en vous disant de ne pas raccrocher.
– Sachez qu’il s’agit, cependant, de la meilleure chose à faire.
– N’hésitez pas et raccrocher immédiatement, peu importe les menaces.
– Vous pourrez ensuite effectuer vos vérifications.
Ce stratagème est exploité par les fraudeurs, car il est pratiquement impossible de retracer des transactions impliquant ce type de paiement.
Soyez avisé qu’aucune agence gouvernementale ne communiquera avec vous afin d’exiger le règlement d’une dette en crypto-monnaie.
Les fraudeurs tentent de susciter un sentiment d’urgence et de panique chez
leurs victimes.

Comment vous protégez?

 Vérifiez constamment la légitimité de l’interlocuteur lors des transactions (en personne, par téléphone, par courriel, par Internet, etc.) :
 Retrouvez le numéro de téléphone officiel de l’organisme qui vous a contacté et vérifiez la validité de la demande qui vous est adressée.
Dans le doute, communiquez avec le centre antifraude en suivant ce lien ou contactez votre service de police: 911.