Fraudes envers des aînés : Le SPVM procède à deux arrestations et recherche des victimes potentielles

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) sont à la recherche de victimes potentielles de Dinica Dinulescu et Luiza Ana Nistor qui ont fraudé plusieurs personnes âgées.

Dinica Dinulescu et Luiza Ana Nistor ont comparu jeudi dernier à la Cour du Québec et font face à des accusations de fraude de plus de 5000 $, de vol de carte de crédit, d’introduction par effraction et de complot.

Les suspects ciblaient leurs victimes dans des endroits publics, les suivaient et s’organisaient pour mémoriser leur NIP (numéro d’identification personnel) de cartes débit ou crédit utilisées lors d’une transaction. Par la suite, les victimes étaient suivies jusqu’à leur domicile où elles étaient abordées par deux autres suspects, généralement un couple. Ceux-ci utilisaient différents prétextes (par exemple, ils prétendaient être égarés et demandaient aux victimes un itinéraire), pour attirer l’attention des victimes et voler leurs cartes.

Entre les mois de juillet et octobre 2015, 18 événements ont été répertoriés. Les enquêteurs pensent que ces suspects ont pu faire d’autres victimes. À ce jour, en effectuant différents achats et des retraits bancaires, les fraudeurs auraient subtilisé plus de 150 000 $ à leurs victimes.

Toute personne qui aurait été victime de ces deux suspects est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 9-1-1 afin de déposer une plainte officielle.

Conseils de prévention

Ne jamais divulguer votre numéro de carte de crédit au téléphone, sauf si vous avez initié la transaction;
Lorsque vous composez votre NIP, formez un écran avec votre corps ou votre main pour déjouer les regards indiscrets ;
Se méfier des inconnus qui vous approchent;
Vérifier les informations sur vos reçus et votre relevé de compte mensuel pour identifier toute anomalie;
En cas de perte ou de vol, faire immédiatement annuler vos cartes de crédit auprès de votre institution financière.