Des vaccins par centaines de milliers non distribués au Canada

Québec, le 2 janvier 2020.  Un problème d’injection des vaccins est -il présent au pays? Des vaccins non injectés au Canada par centaines de milliers. Plus de 400 000 vaccins ont été distribués aux autorités canadiennes mais n’ont pas été injectées aux citoyens. seulement 99 946 doses ont été administrées sur un total de plus de 538 000. Cette information obtenue par le réseau d’informations Ici RDI nous apprend également que 57 000 doses sont dans la même problématique au Québec. Dans la province, 29 250 doses ont été administrées seulement sur un total de plus de 87 000 doses.

Alors que le Québec est partiellement sur pause, la province a décidé de changer sa stratégie de vaccination dans les dernières heures. Les doses mises de côté pour la deuxième injection sera maintenant donnée à une autre personnes. La province vient également de recevoir 20 000 doses du nouveau vaccin de Moderna. Les provisions de vaccins devraient connaître un roulement d’inventaire plus fluide dans les prochains jours dans cette province.

Vaccins non injectés au Canada par centaines de milliers, dans le reste du pays nous ne pouvons pas expliquer ces chiffres pour le moment. Processus inadéquat? Doses réservées ? Lenteur administrative?  

Plein de questions demeurent dont la principale est celle de la capacité d’une personne vaccinée d’en infecter une autre. De nombreuses études sont en cours afin de mieux comprendre la réponse en anticorps à la suite d’une infection à SARS-CoV-2. À ce jour, plusieurs études montrent que les personnes ayant été infectées par le SARS-CoV-2 développent des anticorps propres à ce virus. Néanmoins, les concentrations d’anticorps peuvent varier entre les personnes ayant eu une forme grave de la maladie (plus d’anticorps) et les personnes ayant été atteintes de formes bénignes ou d’infections asymptomatiques (moins d’anticorps). De nombreuses études sont en cours afin de mieux comprendre les concentrations d’anticorps nécessaires pour assurer une protection, ainsi que la durée pendant laquelle ces anticorps restent présents. 

Vous pouvez consulter le site l’OMS pour plus d’informations sur cette pandémie.