Des tirs entendus à des heures jugées déraisonnables par les citoyens à la base de Valcartier ?

Des citoyens sont déçus du bruit causé jour et nuit par des exercices menés à la base militaire de Valcartier près de Québec cette semaine.

Des exercices d’artillerie ont en effet lieu depuis quelques jours dans les secteurs nord et nord-ouest de la base. Les bruits d’explosions et de tirs se font entendre jusqu’à loin dans l’est de la ville de Québec et plus même.

L’Armée canadienne, par voie de communiqué, indique qu’il s’agissait d’un entraînement de tirs majeurs mené par le 5e Régiment d’artillerie légère destiné à recréer les conditions dans lesquelles les artilleurs peuvent se trouver lors d’une mission.

Les entrainements s’étalent sur la fin du mois de novembre et vont se poursuivre jusqu’à aujourd’hui. Des tirs sont prévus samedi de 7h à 1h et dimanche entre 1h et 4h, à raison de 10 coups par heure (dire officiels des l’armée) .

«Bien que des mesures aient été prises afin de limiter les effets de ces activités sur la communauté, nous sommes conscients des inconvénients que ceux-ci peuvent occasionner», peut-on entendre sur une ligne téléphonique d’information de la base militaire.

«Les bruits de tirs et les détonations peuvent être accentués par temps nuageux et froid», ajoute-t-on.

Plusieurs citoyens déplorent le fait que les exercices qui se poursuivent durant la nuit sont particulièrement bruyants. Des résidents de Stoneham, Lac St-Charles, Charlesbourg et Beauport ont notamment indiqué entendre les tirs depuis leur domicile, et ce, jusqu’à 1 h du matin selon certains.

D’autres rapportent que des détonations «atroces» surviennent même jusqu’à 4 h matin et que des vibrations sont ressenties dans leurs résidences.

Nous vous confirmons que des tirs ont été entendus certaines soirées jusqu’à 22:00 minimum.

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada