Dénouement dans l’histoire des médicaments dans un plat de bonbons à Québec

Les médicaments, c’est à dire 7 pilules ont été retrouvés et non consommés par personne. L’information nous est parvenu de la police de Québec ce soir ( SPVQ ). Des médicaments pour soigner des problèmes de bipolarité se sont retrouvés par erreur dans un plat de bonbons. Ceux-ci ont été distribués à des enfants dans une épicerie de Québec, vendredi soir.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a émis un communiqué de presse en fin de soirée hier comprenant des photos des médicaments en question et invitant «les parents ayant visité le commerce entre 17h et 20h30 ce vendredi soir à faire une vérification des bonbons reçus par leurs enfants». L’épicerie est située au 1050, avenue Larue.
Les médicaments qui se sont retrouvés dans le plat de bonbons sont des comprimés de divalproex 125 mg et de quetiapine 50 mg. Sept comprimés au total se seraient retrouvés dans le plat à bonbons.

«Une vérification de ces médicaments a été effectuée auprès de la pharmacie et ils ne représentent pas de danger pour la santé des enfants, a précisé la police dans son communiqué. Toutefois, des effets secondaires sont possibles, soit des tremblements, nausées et somnolence.»

Coronavirus au Canada

Nombre de cas au Canada