Votre employeur aura t-il le droit de vous faire passer un test de dépistage de THC ?

Québec le 14 octobre 2018. Il est certain, qu’au Québec à quelques jours de la légalisation de la marijuana qu’il n’y a pas jurice prudence solide dans la loi mais, il y en existe une dans l’est du pays qui mentionne qu’un employeur, si il a des doutes raisonnables de croire qu’un employé est sous l’effet de drogue, peut lui demander de faire un test de THC. Au Québec ce n’est pas encore très clair mais plusieurs spécialistes légaux croient que oui. 

Cependant, cela ne veut pas dire qu’implanter des tests de dépistage au travail est impossible. Selon nos lois actuelles, certains employeurs peuvent prendre de telles dispositions, pourvu que cela soit au cas par cas et qu’il y a des législations pour le faire. Ce dernier pourrait également demander à ses employées de ne pas consommer de drogue dans les 24 à 48 heures avant leur quart de travail. plusieurs juristes mentionnent qu’en agissant de cette façon, cela fait en sorte que la justice n’interprèterait pas cette demande comme étant une action de l’employeur de s’infiltrer dans la vie privée de la personne.  Un employeur pourrait également, d’après certains juristes, demander à un employé de déclarer en entrant au travail s’ il a consommé cette drogue dans les 48 dernières heures, et si l’employées ne le déclare pas ou ment, l’employeur pourrait aller jusqu’à le congédier.

La plupart du temps, cela implique qu’un employeur doit avoir de bonnes raisons de croire que son employé travaille sous l’effet de l’alcool ou de la drogue. De tels tests peuvent également être menés si un employé a été impliqué dans un accident au travail ou qu’il est passé proche de l’être. En d’autres mots, il doit y avoir une raison légitime pour s’immiscer dans la vie privée d’un employé de cette façon.

Ce système crée un certain équilibre entre la vie privée des employés et la sécurité au travail en encadrant convenablement les tests de dépistage.

Cela sera-t-il par contre suffisant, une fois que la marijuana sera légale?

Il est très improbable que la légalisation de la marijuana fasse en sorte que des gens aux facultés affaiblies envahissent soudainement les lieux de travail. Cependant, il est primordial de souligner qu’il est inacceptable de se présenter au travail sous l’emprise de la drogue ou de l’alcool.

La justice aura surement à se prononcer très rapidement sur des cas de drogue au travail ou ailleurs dans notre société … C’est à suivre !