Un conducteur d’autobus de Lévis aurait été arrêté en état d’ébriété mardi soir

Un conducteur d’autobus du service de transport de la Rive-Sud de Québec (ST Lévis) aurait été arrêté en état d’ébriété avancé dépassent deux fois la limite permise.

Le directeur de la société de transport de Lévis a expliqué sur les ondes du FM 93 ce matin qu’il avait regardé le trajet du conducteur sur les ordinateurs (GPS) et que celui-ci , après  être parti du traversier de Lévis, avait manqué sa sortie du boulevard Laurier et avait bifurqué par le chemin quatre-bourgeois sans faire le trajet prévu à son parcours habituel. Il est ensuite retourné sur la Rive-Sud, mais c’est fait intercepter avant son arrivée.

La Société de transport de Lévis a suspendu ce matin sans solde l’employé et enquêtera sur l’incident. Pour l’instant nous n’avons pas plus de détails sur cet incident.

Un communiqué a été émis ce matin de la part de la société de transport de Lévis:

La Société de transport de Lévis (STLévis) confirme que le chauffeur d’un autobus de la Société arrêté mardi soir alors qu’il aurait conduit un véhicule en état d’ébriété est suspendu sans solde et ce jusqu’à nouvel ordre.

En effet, dès que la haute direction de la STLévis a été mise au fait de cette situation, elle a pris immédiatement les mesures qui s’imposaient et le chauffeur a été suspendu.

« Notre politique est très claire à cet effet, pour nous c’est tolérance zéro. Cette suspension était le premier geste à poser. Nous évaluons si d’autres mesures sont nécessaires et la situation pourra évoluer au cours de la journée », a mentionné Michel Patry, président de la STLévis.