Tentatives d’enlèvement d’enfants à Québec, comment devons-nous réagir?

Depuis le début du mois, deux tentatives d’enlèvement ont eu lieu à Québec. La première s’est produite dans un magasin du secteur Vanier et l’autre dans l’arrondissement Ste-Foy. Ces deux évènements ont soulevés la crainte et des questions sur le sujet, comment se protéger? Comment éduquer nos enfants ?

Infos-Alerte.com vous partages l’information ci-bas enseigné par le site info-enlèvement du gouvernement français:

« Depuis toujours nous mettons en garde nos enfants au sujet des personnes inconnues. Nous aimerions vous sensibiliser, vous parents, et vous gardes d’enfants qui assurez leur surveillance et leur apprentissage de la vie, du fait que certains mots ou phrases ne suffisent pas toujours à les protéger.

Cedrika Provencher en 2007
Cedrika Provencher enlevé en 2007

La première chose que l’on dit à un petit enfant, c’est de ne pas parler et de ne pas suivre des inconnus. C’est une bonne mise en garde, mais si l’on s’aperçoit que la plupart des enfants enlevés le sont par des proches ou des gens de leurs familles, on s’aperçoit également que les enfants n’ont pas la même vision que nous de ce qu’est une personne inconnue.

En effet l’enfant voit généralement un inconnu comme quelqu’un de potentiellement dangereux. Mais ils n’ont plus la notion de danger lorsque celui-ci est gentil, souriant, sympathique. Dès lors qu’ils ont parlé une fois puis une seconde fois avec quelqu’un qu’ils n’ont jamais vu, ils ne le considèrent plus comme tel.

D’autre part il est très difficile de savoir d’emblée quelles sont les qualités d’une personne. Et les adultes sont souvent les premiers à transgresser la règle de ne pas parler avec des inconnus. Par exemple en allant faire ses courses, ou en allant au stade voir un match de football.

Mais il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse en donnant l’impression aux plus jeunes que le monde extérieur est effrayant. Il convient de les sensibiliser à des règles de conduite simples pour les mettre en confiance. Car la peur peut paralyser les enfants.

Par exemple si votre enfant se perd, dans la rue, dans un magasin, ou bien dans un parc d’attraction, il est important qu’il garde la tête froide, qu’il ne s’affole pas. Dans ces cas là dites lui :

Qu’il ne doit en aucun cas bouger de l’endroit où il vous a vu pour la dernière fois. S’il reste où il est il y aura beaucoup plus de chance pour qu’on le retrouve rapidement.
Dites lui de faire du bruit, même de crier, cela attirera l’attention.

Apprenez-lui à regarder autour de lui et à savoir identifier les gens susceptibles de l’aider. Dites lui de chercher du regard les personnes en uniformes, comme ceux de la police ou ceux du personnel de sécurité. S’il n’y en a pas il pourra toujours se rapprocher d’une mère avec ses enfants.
Informations de sécurité pour parents et gardes d’enfants

N’oubliez pas vos enfants de 11à 17 ans, car eux non plus ne sont pas à l’abri. Nous avons tendance à leur donner plus de liberté, mais assurez-vous qu’ils respectent les règles et qu’ils les perçoivent comme importantes.

Maurice Viens 4 ans
Maurice Viens 4 ans,  disparu

Quand vous parlez aux enfants faites-le avec calme, il n’est pas nécessaire de les effrayer.
Dans votre discours, montrez-vous ouverts, montrez-leur que parler du enfant : illustration poue alerte enlevementthème de la sécurité à l’extérieur de la maison ne vous dérange pas. Ainsi s’ils ont un jour un problème, ils viendront vous en parler plus facilement.
Les enfants doivent toujours vous dire, ou dire à une personne de confiance, où ils vont. Ils ne doivent rien accepter de qui que ce soit, et ne doivent monter dans aucune voiture. Cela est aussi valable pour les enfants plus âgés.

Les enfants doivent toujours être accompagnés d’un ami, lorsqu’ils vont quelque part où lorsqu’ils sortent pour jouer.

Dites-leur qu’ils peuvent dire NON. Savoir dire NON est important, si quelqu’un les aborde et s’ils se sentent mal ou apeurés qu’ils n’hésitent pas à s’échapper de cette situation le plus vite possible et qu’ils n’hésitent pas à vous en parler ou à en parler à quelqu’un en qui ils ont confiance.
Dites à votre enfant qu’il y aura toujours quelqu’un pour l’ aider.

2- Pour enfants et adolescents

Les règles de sécurité

Sois méfiant à l’égard de ceux qui veulent en savoir trop Ne donne aucune information sur toi ou sur ta famille (comme ton nom, ton numéro de téléphone, ton adresse ou celle de ton école…) sans en parler avec tes parents.

Si tu reçois ou si tu vois quelque chose qui te met mal à l’aise, ne cherche pas à en savoir plus par toi-même, déconnecte toi ou parles-en à tes parents, ils savent ce qu’il faut faire. Informe toi de la netiquette de tes forums préférés.

Si tu envisages de rencontrer quelqu’un que tu as connu en ligne vas-y avec un ami, ou plutôt avec tes parents, et conseille à celui qui souhaite faire ta connaissance de faire pareil. Cela peut t’éviter de faire de mauvaises rencontres.
Supprime, sans les ouvrir, les mails que tu n’as pas demandé ou qui te sont envoyés par des personnes en qui tu n’as pas confiance .

N’achète jamais rien en ligne, sauf si tes parents sont avec toi pour te conseiller et t’aider à le faire. »