Pourquoi l’enquête sur libération de Jade Morillion-morissette est encore reportée

L’enquête sur la libération de la jeune conductrice de 27 ans, qui a été impliquée dans l’accident ayant causé la mort de trois personnes dimanche soir à Limoilou a été reportée pour la deuxieme fois cette semaine. Elle a été remise à jeudi prochain. Les 30 personnes de la communauté des  trois disparus était sur place. 

Fait à noter, la femme est déjà en attente d’un procès pour le même délit.  La première infraction a eu lieu en 2013. C’est immédiatement après avoir reçu son congé de l’hôpital que Jade Morillon-Morissette a été arrêtée. Elle a été interrogée par les enquêteurs du Service de Police de la Ville de Québec, avant d’être dirigée au Palais de Justice, pour comparaître face à trois chefs d’accusations, soit non respect d’engagement, conduite avec les facultés affaiblies et conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool dimanche dernier.

 

La police veut des témoins

La raison principale de ces reports est que les enquêteurs cherchent des témoins qui auraient vue l’accusée avant l’accident, ou le moment où l’impact mortel a eu lieu.  Ceux-ci, par manque d’information sont obligés d’attendre le rapport d’experts qui étudient les véhicules impliqués.

Si vous avez de l’information pertinentes, faites le 911.