7000 litres de pétrole brut s’est renverser à la raffinerie Jean-Gaulin ( ancien Ultramar ) à Lévis

Environ 7000 litres de pétrole brut s’est renverser à la raffinerie Jean-Gaulin ( ancien Ultramar ) , de Lévis, lors de la fuite d’une conduite survenue mercredi. « Pour nous, c’est un déversement important […] On n’en veut jamais », a affirmée la directrice aux affaires publiques et gouvernementales de la raffinerie, Julie Cusson.

« Aujourd’hui [jeudi], le plan de match, c’est de faire la réparation de la conduite, de faire les inspections nécessaires et éventuellement de faire le redémarrage des unités de raffinage », explique Julie Cusson.

Selon cette dernière, la récupération des milliers de litres de pétrole brut devait être achevée au cours de l’avant-midi. « On s’affaire à récupérer le produit qui a été déversé au sol. On a des camions-pompes qui permettent de retirer le produit du sol. »

Pour le moment, un peu plus de la moitié des unités de raffinage sont toujours arrêtées en raison de la fuite. La cause de la fuite doit d’abord être trouvée avant que les unités puissent reprendre leurs activités. La fermeture pourrait se prolonger jusqu’au 1er janvier.

Cette fermeture temporaire de certaines unités de raffinage entraîne des pertes pour Énergie Valero, à qui appartient la raffinerie. Selon Julie Cusson, cependant, l’entreprise dispose de suffisamment de pétrole en inventaire pour combler le manque à gagner.

source: ici.radio-canada