Opération de sécurité routière à Québec

Surveillance de la vitesse excessive où il y a présence de clientèle vulnérable

Québec, le 16 avril 2019 — Le Service de police de la ville de Québec (SPVQ) désire informer la population et les médias de la tenue d’importantes opérations de sécurité routière concernant la vitesse excessive principalement dans des zones où il y a présence de clientèle vulnérable.

Les opérations se dérouleront tout au long de la journée, à 9 endroits stratégiques. Lors de ces opérations, les policiers de la surveillance du territoire et de l’unité motos, ainsi que les policiers d’école sensibiliseront les automobilistes contrevenants et remettront également des constats d’infraction au Code de la sécurité routière.

La vitesse augmente le risque d’accident

Chaque année, la vitesse se situe parmi les principales causes d’accidents. Plus le véhicule circule vite, plus il y a des risques de dérapage et de chocs violents. La vitesse réduit également le champ de vision tout en augmentant la distance de freinage et le temps de réaction face à une situation d’urgence.

Par exemple, lorsqu’un piéton est aperçu sur la chaussée à 31,2 mètres (108 pieds), un véhicule qui circule à 50 km/h aura le temps de voir, de freiner et d’arrêter à temps dans des conditions idéales. À 60 km/h, à la même distance, il y aura un impact à 42 km/h, ce qui pourrait causer de sérieuses blessures ou encore le décès du piéton.

Le Code de la sécurité routière est clair : tous les véhicules routiers doivent respecter la limite de vitesse. Le constat d’infraction peut varier entre 15 $ et 1950 $ plus les frais applicables, en pluspoints d’inaptitudes, variables selon la vitesse, inscrits au dossier de conduite de la personne en infraction