Momo: Deux autres jeunes se suicident

Québec, le 04 septembre 2018. Deux autres jeunes se seraient enlevé la vie après que Momo leur a lancé le défi de le faire.  Les adolescents de Colombie se seraient suicidés à la fin du mois d’août alors que le «défi suicidaire Momo» continue de se répandre dans le monde.

Une fille de 12 ans et un garçon de 16 ans se sont suicidés, à 48 heures d’intervalle, selon la radio locale. Les morts ont eu lieu dans la municipalité de Barbosa, dans le nord-ouest de la zone colombienne de Santander. Les médias locaux, dont la radio RCN , ont rapporté que l’adolescent connaissait probablement la jeune fille et lui a passé le jeu avant de se suicider. À peine 48 heures plus tard, la fillette de 12 ans a été retrouvée pendue.

Momo de plus en plus présent chez nos jeunes

La police a saisi les téléphones des enfants, qui auraient des messages les reliant au jeu-suicide de Momo.

« Apparemment, ils ont pratiqué ce jeu via WhatsApp et ont invité les jeunes à se faire du mal », a déclaré le secrétaire du gouvernement Janier Landono. « Le jeu a des défis différents et le suicide est le dernier défi pour réussir le jeu. »

Les décès signalés sont les premiers à être liés au jeu en Colombie, il proviendrait d’une page de groupe Facebook. La police Argentine enquête pour savoir si «Momo» est lié au suicide d’une fillette de 12 ans dans le district d’Escobar, survenu le mois dernier.

WhatsApp n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire de Fox News.

 

Momo infiltre MineCraft

Le «jeu suicide de Momo» a attiré l’attention après avoir commencé à se propager sur WhatsApp, provoquant des avertissements de la part de la police. Si les joueurs ne parviennent pas à relever les défis dans le jeu, ils reçoivent des messages menaçants d’un avatar surnommé Momo, une femme ressemblant à un oiseau avec des yeux sortant de sa tête, qui dit que l’utilisateur sera maudit par un «sortilège».

Il y existe également une poupée Momo créée par l’artiste japonaise Midori Hayashi, même si Hayashi n’a rien à voir avec le vulgaire jeu vidéo.

Comment fonctionne Momo

« Momo » est un défi viral qui demande aux gens d’ajouter un contact via WhatsApp. L’utilisateur est alors invité à se faire du mal ou à se suicider. Le « jeu » a alimenté les comparaisons avec le sinistre  » défi Blue Whale  » qui a conduit à des rapports de suicides en Russie et aux États-Unis, ainsi que le personnage de fiction en ligne de « Slender Man ». En 2014, deux filles de 12 ans du Wisconsin ont tenté de tuer un camarade de classe pour tenter de plaire au personnage d’horreur.

Le mois dernier, le jeu « Momo » a fait son entrée dans le célèbre jeu vidéo « Minecraft », ce qui a incité Microsoft à y mettre un terme.