Intervention pour une forte odeur à Beauport.

SIVQLes pompiers de Québec ont dû intervenir en fin de soirée dimanche le 26 juillet 2015, au 63 Rue Xavier-Giroux, dans le secteur Beauport.  Dès son arrivée sur les lieux, l’officier de l’unité 207 a confirmé l’intervention nécessaire.  Une odeur insupportable règnait dans l’édifice.  L’unité 207 confirme passer en mode attaque.  Un ambulance est également mise à contribution.  Quelques minutes plus tard ce même officier revient sur sa décision, et mentionne qu’il n’y a pas d’incendie, mais bien une très forte odeur de poivre de cayenne.  Il ordonne aux intervenants d’endosser leurs appareils repiratoires autonomes (APRIA).

Le chef aux opérations 113 a prit la relève en tant que PC dès sont arrivée sur les lieux.  Après avoir confirmé avec l’unité 207 qu’aucun incendie ne faisait rage à l’intérieur, la décision fût donc prise de retourner les appareils de l’intervention nécessaire, ainsi que de la 1ere alarme, à l’exception des unités, 204-207-304 et 113.  Dès lors, les équipes ont procédé à l’installation de puissants ventilateurs, afin de ventiler convenablement les lieux.  Toutefois le poivre de cayenne s’était déjà dispersé dans tout l’édifice.

Afin de s’assurer qu’aucun locataire de l’immeuble de 3 étages ne soit incommodé par la substance, l’équipe de l’unité 913 a été mise à contribution, afin de procéder à des lectures, et porter assistance, en tant qu’équipe d’interventions spécialisées en matières dangereuses (le personnel de la caserne #13 est formé pour ce type d’interventions).  L’immeuble a été complètement évacué par précaution.  Une vingtaine de pompiers de Québec sont intervenus.  Personne n’a été blessé durant l’opération, mais les policiers de Québec ont interrogés les locataires afin d’identifier la cause de l’événement.

Texte : Pierre Rochette

Photos : Archives Infos Alertes.com – Québec