Marilyn Bergeron 24 ans de Québec disparue depuis 2008

Le 17 février 2008, Marilyn Bergeron, 24 ans, a quitté la résidence familiale, située dans la Haute-Saint-Charles, pour une promenade. Quelques heures plus tard, elle a effectué une transaction au Café Dépôt de Saint-Romuald. Elle ne sera jamais revue officiellement par la suite.

En début d’après-midi,cette même journée  une vidéo de surveillance a capté des images de la jeune femme qui tentait d’effectuer un retrait au guichet de la caisse populaire Desjardins à Loretteville. Depuis, sa famille est sans nouvelles d’elle.

Maryline Bergeron
Maryline Bergeron en 2008

Descriptif de Marilyn Bergeron lors de sa disparition

Âge: 24 ans au moment de la disparition (31 ans aujourd’hui)

Date de naissance: 21/12/83

Taille: 1 m 70 (5’ 7’’)

Poids: 52 kg (115 livres)

Yeux: Verts

Tatouage: pégase sur la poitrine droite (entre l’épaule et le sein)

 Elle était vêtue d’un manteau long noir avec capuchon de fourrure, de bottes noires en suède avec un contour de fourrure et d’un pantalon de velours.

 

 

Dimanche, le 10 février 2008

Marilyn se rend à Québec après une conversation avec sa mère. Elle dit avoir peur et quitte son appartement de façon très précipitée.

Vendredi, le 15 février 2008

Marilyn revient à Montréal avec ses parents pour préparer son déménagement. Elle passe la soirée avec des amis.

Samedi, le 16 février 2008

Marilyn et ses parents complètent le déménagement et reviennent à Québec.

Dimanche, le 17 février 2008

Marilyn quitte la maison familiale vers 11h15 pour “aller prendre une marche”.

L’enquête a permis de découvrir que la même journée (le 17 février 2008), la jeune femme se serait rendue à 11 h 09 au guichet automatique de la Caisse populaire située au 9850, boulevard de l’Ormière.

Marilyn achète un café à 16h03 au Café Dépôt de Saint-Romuald, situé au 655, de la Concorde. La caissière se rappelle son air déprimé et son empressement à quitter le Café Dépôt.

C’est la dernière fois que Marilyn a été vu.

L’histoire de Maryline

Andrée Béchard - Mère de Maryline
Andrée Béchard (droite) Mère de Maryline

Marilyn a grandi à Chicoutimi jusqu’en 1998. Ses parents se sont installés ensuite dans la Haute-Saint-Charles. À partir de l’âge de 10 ans, elle a suivi des cours de musique. «Elle a toujours voulu former son groupe», se souvient Mme Béchard. Elle en a formé un alors qu’elle étudiait à l’École secondaire Roger-Comtois. Marilyn Bergeron a aussi fréquenté l’école secondaire de Neufchâtel où elle a intégré des programmes parascolaires toujours liés à sa passion.

«C’est une artiste dans l’âme», ajoute son père. D’ailleurs, la guitare de la jeune femme est demeurée dans le salon familial depuis cette journée mystérieuse du 17 février 2008. Rouge et décoré d’une rose, l’instrument n’attend plus que son retour afin de résonner à nouveau.

Les parents de Marilyn Bergeron la décrivent comme une fille très ouverte, sans préjugé, fascinée par les différentes cultures. Elle a étudié en Art et Technologie des médias au Cégep de Jonquière et a ensuite travaillé dans la région de Montréal. Son déménagement dans la Haute-Saint-Charles en février 2008 était très récent.

Maryline Bergeron disparue en 2008
Maryline disparue en 2008

Les derniers mois avant sa disparition, la femme, alors âgée de 24 ans, avait planifié plusieurs changements. Elle avait entamé un cours en finance et envisageait d’être agente de bord. Elle projetait également d’aller vivre dans l’Ouest canadien dans quelques années.

Un site Internet

Un site internet a été mis en ligne par la famille. Vous pouve le consulter ici: trouvermarilyn.com

Renseignements

  • 9-1-1 (pour obtenir une assistance immédiate)
  • 418 641-AGIR (1-888-641-2447)