Disparition de Marylin Bergeron, 8 ans aujourd’hui. La famille demande votre aide

Le Service de police de la Ville de Québec, Jeunesse au Soleil, l’Association des familles des personnes assassinées et disparues, et Enfant-Retour Québec se joignent à la famille de madame Marilyn Bergeron afin de solliciter l’aide de la population et des médias.

Le SPVQ désire partager une vidéo se trouvant sur la chaîne YouTube de la Ville de Québec où Madame Andrée Béchard, mère de Marilyn Bergeron, demande votre aide afin de recueillir de l’information en lien avec cet événement. Le SPVQ vous rappelle que l’enquête est toujours en cours afin de permettre de localiser madame Bergeron.

Une récompense de 10000$

Une récompense de 10 000 $ est offerte par l’organisme Jeunesse au Soleil, à toute personne qui aurait des informations permettant de retrouver Marilyn Bergeron. Le 17 février 2008, vers 11 h, madame Marilyn Bergeron (24 ans) quitte seule, à pied, la résidence familiale. Ses parents rapportent sa disparition le 18 février.

Maryline Bergeron disparue en 2008
Maryline Bergeron disparue en 2008

L’enquête révèle qu’après avoir quitté la résidence familiale, elle aurait tenté de retirer de l’argent au guichet automatique de la Caisse Desjardins de Loretteville, à 11 h 09, à l’aide de sa carte de crédit. La surveillance vidéo du commerce nous permet de voir madame Bergeron quitter le commerce seule, à pied, sur le boulevard l’Ormière en direction sud. Environ cinq heures plus tard, soit à 16 h 03, madame Bergeron fait une transaction avec sa carte de crédit au Café Dépôt de St-Romuald où un témoin nous confirme sa présence.

Quelqu’un quelque part a peut-être un détail important qu’il devrait communiquer au SPVQ.

Si vous détenez des renseignements pertinents, sur la disparition de Marilyn Bergeron, pour une intervention immédiate, composez le 9-1-1.

Pour transmettre une information qui sera traitée de façon confidentielle, composez le 418-641-AGIR (2447) et pour les gens de l’extérieur de la ville de Québec, le 1-888-641-AGIR, sans frais partout à travers l’Amérique du Nord.

Les informations reçues concernant cette personne seront traitées de façon confidentielle. Le dossier en référence est le 2008-18087. Elle était vêtue d’un manteau long noir avec capuchon de fourrure, de bottes noires en suède avec un contour de fourrure et d’un pantalon de velours.