Développement dans le dossier de Jade Morillon-Morissette.

JMMLa jeune femme de 27 ans qui a causé la mort de trois personnes incluant un bébé à naître, il y a 2 semaines, a formellement été accusée de conduite avec les facultés affaiblies ayant causé la mort.  Les accusations sont tombées ce mercredi matin 9 septembre, à 11:00 heure au Palais de Justice de Québec. 

Les événements tragiques se sont déroulés le 30 août dernier alors que les deux ressortissants colombiens croisaient la route de Morillon-Morissette.  Le couple roulait en direction sud sur la 4ième avenue lorsque le véhicule de Morillon-Morissette les a percuté de plein fouet alors que celle-ci roulait direction ouest sur la 18ième rue.

La conductrice qui était déjà sous le coup d’une accusation de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue dans un dossier datant de 2013 alors qu’elle avait été arrêtée à Pont-Rouge dans la région de Portneuf.  Cette fois-ci, les accusations sont beaucoup plus graves, la jeune femme pourrait bien se retrouver en prison.  Son enquête pour remise en liberté devait aussi avoir lieu aujourd’hui, mais au moment de publier cet article, nous ignorions les résultats de cette portion du dossier.

Ingrid-Carolina Zamorano-Pabon, l’enfant qu’elle portait, et son conjoint Julian-Esteban Muneton-Vasquez, étaient au mauvais endroit au mauvais moment.  Il faudra attendre de voir exactement à combien de chefs d’accusations au total Morillon-Morissette fera face.  Selon nos informations, elle pourrait passer 15 ans à l’ombre suite aux événements tragiques.  Chacune des présences de l’accusée au Palais de Justice attire plusieurs membres de la communauté colombienne de Québec, qui pleurent les leurs depuis la funeste soirée.

 

Texte : Pierre Rochette

Photos: Facebook