Arrestations pour trafic de stupéfiants

Photo policePhoto police

Saint-Jérôme – Les policiers du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme ont procédé à plusieurs arrestations au cours des derniers jours à Saint-Jérôme.

L’enquête a débuté, il y a quelques semaines, suite à des informations anonymes. Elle visait principalement un groupe de vendeurs de stupéfiants qui ciblaient la vente dans les parcs et la promenade du centre-ville.

Les enquêteurs ont procédé à l’arrestation de huit personnes, dont un fournisseur et des vendeurs de stupéfiants. Les accusés, Pierre Riopel (présumé fournisseur de 53 ans de Saint-Jérôme), Mario Leblanc (50 ans de Saint- Jérôme), ont comparu au Palais de justice de Saint-Jérôme, le 13 juillet dernier. Ils font face à 5 chefs d’accusation chacun en rapport au trafic de stupéfiants, possession en vue d’en faire le trafic.

D’autres accusés, Jason Hurtley (37 ans de Saint-Jérôme), Pierre Grenier (54 ans de Saint-Jérôme), ont comparu au Palais de justice de Saint-Jérôme, le 8 juillet dernier. Ils font face à plusieurs chefs d’accusation chacun en rapport au trafic de stupéfiants, possession en vue d’en faire le trafic. Dans ce dossier, deux autres hommes et deux femmes ont été arrêtés en rapport aux mêmes types d’accusation et ont été libérés et devront comparaitre au cours des prochains mois par sommation. Une importante quantité de drogues a été saisie lors de cette opération.

Des comprimés de méthamphétamine, du crack, du Haschich, de la marihuana, de la cocaïne et des cigarettes illégales ont été saisis. Le service de police de la ville de Saint-Jérôme met beaucoup d’effort et de ressources pour enrayer le trafic de stupéfiants et en particulier lorsqu’elle touche directement la vente aux adolescents et dans les lieux publics. Durant la période estivale, les policiers porteront une attention particulière et patrouilleront les endroits publics afin d’assurer la sécurité des citoyens.

Toute information en rapport avec le trafic de stupéfiants peut être transmise de façon anonyme et confidentielle au département des enquêtes criminelles du Service de police de la ville de Saint-Jérôme en communiquant au (450) 432-3000 poste 2249.

Nouvelles similaires