Directeur et enseignant tués dans un attentat – Cours annulés dans deux écoles de Québec ce lundi

Les cours sont annulés ce lundi 18 janvier à l’école Jean-de-Brébeuf de l’arrondissement Limoilou à Québec. Nous vous communiquons l’information transmis aux médias à ce sujet. Veuillez prendre note que le communiquée ci-bas nous parvient de l’école Brébeuf, pour les détail de Cardinal-Roy, communiquer avec eux pour des détails au besoin.

Yves Carrier, sa fille Maude, son épouse Gladys Chamberland, leur fils Charlélie et leurs amis Louis Chabot et Suzanne Bernier, tous résidants de la région de Québec, sont les victimes canadiennes de l’attentat terroriste qui a fait 29 morts vendredi soir à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso.

Lettre à l’intention des parents des élèves de l’école Jean-de-Brébeuf

Chers parents,

C’est avec consternation que nous avons appris samedi la mort tragique de Madame Maude Carrier, enseignante de notre commission scolaire et conjointe de Monsieur Yves Richard, enseignant de notre école. Mme Carrier, ainsi que son père, Yves Carrier, directeur adjoint retraité de Jean-de-Brébeuf, figurent au nombre des six coopérants de la région de Québec victimes des attentats perpétrés au Burkina Faso. Nos pensées se sont immédiatement dirigées vers les membres de la famille, à qui nous offrons nos plus sincères condoléances.

imageDans les circonstances, nous vous avisons que les cours seront suspendus ce lundi 18 janvier, afin de nous permettre la mise en place de mesures de soutien pour le personnel de l’école.
Nous sommes également soucieux de prendre soin des élèves qui sont touchés par cette situation. Ainsi, malgré le fait que les cours soient suspendus, les élèves qui ressentent le besoin de se recueillir peuvent se présenter à l’école lundi. Une équipe de professionnels les accueillera. Nos portes seront ouvertes pour les recevoir.

À compter de mardi, les cours reprendront selon l’horaire habituel. Du personnel professionnel sera déployé dans l’école afin de soutenir les élèves et le personnel dans leur démarche.
Au cours des prochains jours et des prochaines semaines, si vous jugez que votre enfant a besoin d’un soutien accru en lien avec cette situation, n’hésitez pas à communiquer avec Monsieur François Darveau, psychologue ou Mme Annie Richard, psychoéducatrice, via notre secrétariat (poste 5900).
Encore une fois, nous tenons à offrir nos plus sincères sympathies à la famille et aux amis touchés.